projetLe Maroc représente une destination de plus en plus attirante pour toutes sortes de projets, touristiques, industrielles ou de service… la raison est simple, le Maroc bénéficie d’un positionnement géographique unique de son genre, d’une stabilité politique et économique, d’une main d’œuvre qualifiée et moins chère et en dernier lieu une fiscalité qui offre une panoplie d’avantage afin d’encourager les investisseurs. Ces éléments encourage sans aucun doute tout entrepreneur ambitieux a investir au Maroc, a cet égard la question qui se pose est : Comment réussir un projet au Maroc ?
Le lancement d’un projet ne donne pas systématiquement rendez-vous á un succès, Or un risque d’échec et toujours présent, pour minimiser ce risque on vous propose les étapes suivantes :

1 : Déterminer les besoins et proposer les solutions :

La réussite d’un projet est reliée directement a l’idée que ce dernier vise à mettre en place, pour cette raison il est indéniable de commencer par une observation du marché marocain et de répondre a deux questions fondamentales : de quoi a-t-il besoin ce marché ? Et comment est-ce que je peux combler ce besoin ?
Dans la prospective Maroc 2030 le marché marocain offre des opportunités d’investissement dans la majorité des secteurs, essentiellement le secteur industriel, d’énergies renouvelables, de tourisme d’agriculture et de service afin de renforcer l’insertion du Maroc dans l’économie. Mais comme tous pays en voie de développement chaqu’un de ces secteurs souffre d’un besoin, a ce niveau intervient le rôle d’entrepreneur qui est censé observer et analyser le marché pour arriver à en retirer les besoins.

Solution :

On passe maintenant à une phase plus importante celle de la proposition d’une solution qui doit se caractériser sans aucun doute par son originalité et capacité à répondre aux attentes de la clientèle, à ce niveau l’entrepreneur doit avoir un esprit créatif et innovateur.

2 : Tester avant de lancer :

L’une des fautes qui cause l’échec d’un projet c’est ne pas tester. Opter vers un prototype avant de commercialiser son projet nous permet d’avoir une idée sur le futur probable de ce dernier, certes on peut avoir une idée originelle et créative, mais cela ne veut pas automatiquement dire que celle-ci va donner ses fruits sur le marché marocain.
Selon Ouadi Mahdi président de l’association casablancaise de protection du consommateur, le consommateur marocain devient de plus en plus vigilant et donc exigent, d’où l’importance de tester notre projet avant de le lancer dans le but de prédire la réaction du consommateur face à cette offre.

3 Analyse du Feedback :

Apres le lancement du prototype vient le moment d’analyser et d’observer attentivement la réaction des prospects ou clients, de prendre leurs commentaire en considération et de demander leur opinion afin d’adapter le projet a leurs exigences, selon des études en marketing un client satisfait en vaut deux or qu’un client non satisfait influence 6 autres.

4 : Commercialisation

En dernier lieu on s’adresse vers la commercialisation du projet en optant vers les pratiques du marketing, à ce niveau il est essentiel de savoir que les actions marketing traditionnelles ne donnent plus les résultats escomptés sur le marché marocain. Grâce a sa structure démographique jeune la population marocaine et de plus en plus orienté vers le digital chose qui nous pousse vers l’application des techniques du marketing digital pour faire connaitre et promouvoir le projet mis en œuvre.

En guise de conclusion, il est bon de savoir que l’entrepreneuriat est un choix de vie plein de risques mais également d’opportunités il faut juste trouver le bon marché la bonne idée et le bon moment pour se lancer, et en fin, qui ne risque rien ne gagne rien.